Kim Jong-Nam, demi-frère du dictateur nord-coréen Kim Jong-Un, a été assassiné à l’aéroport de Kuala Lumpur le 13 février dernier alors qu’il s’apprêtait à prendre un vol pour Macao.

kim_jong-un_photorealistic-sketch
Kim Jong-Un, dirigeant de la Corée du Nord

L’enquête de la police malaysienne est toujours en cours mais selon les autorités locales, deux femmes se seraient précipitées sur Kim Jong-Nam avant de l’asperger d’un liquide non identifié alors que ce dernier se trouvait dans le hall d’accueil de l’aéroport de Kuala Lumpur. L’homme est mort quelques heures plus tard dans l’ambulance qui l’emmenait aux urgences. La police malaysienne a interrogé plusieurs personnes dont les deux femmes – une indonésienne de 25 ans et une vietnamienne de 28 ans – ayant commis l’agression dans l’aéroport. Celles-ci ont affirmé qu’elles pensaient participer à une caméra cachée, ce que l’enquête policière semble démentir.

L’affaire a provoqué un véritable bras de fer entre la Malaisie et la Corée du Nord, cette dernière souhaitant récupérer le corps de la victime au plus vite chose que les autorités malaisiennes refusent avant la clôture de l’enquête. Par ailleurs, La police malaysienne envisagerait l’implication d’un diplomate du régime nord-coréen, ce qui sous-entendrait une implication directe du régime nord-coréen. Bien évidemment, cette hypothèse a provoqué la colère de Pyongyang.

Un temps pressenti pour succéder à Kim Jong-Il dont il est le fils aîné, Kim Jong-Nam était tombé en disgrâce il y a quelques années après avoir falsifié un passeport pour pouvoir se rendre au Japon et visiter Disneyland. Critique du régime de son demi-frère, Kim Jong-Nam était exilé depuis 15 ans à Macao. Son frère, Kim Jong-Un, règne d’une main de fer sur la Corée du Nord et serait à l’origine de nombreux assassinats politiques, y compris sur des membres de sa famille proche. En décembre 2013, le dictateur nord-coréen avait fait exécuter son oncle, puis sa tante quelques jours plus tard.

Chloé Dussutour

Pour aller plus loin :

Zhifan Liu, « Imbroglio diplomatique après la mort de Kim Jong-nam », Libération 20 février 2017

« Kim Jong-nam représentait-il une menace pour son demi-frère Kim Jong-un ? », Courrier international 15 février 2017

Publicités

Un commentaire sur « [EN BREF] L’assassinat du frère de Kim Jong-Un »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s