images

Avant d’être élu Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Manuel De Oliveira Guterres fût membre du parti socialiste portugais et député depuis 1976. Il aime l’histoire médiévale, le cinéma et l’opéra.

Elu premier ministre suite à la victoire du PS durant les élections de 1995, il arrive à réaliser des pas importants pour le Portugal au sein de la communauté européenne notamment avec l’adhésion à l’euro, et c’est aussi avec lui à la tête du Portugal que le pays organise l’exposition universelle et assure la création de la CLPL (communauté des pays de langue portugaise). Ces années de mandat sont aussi marquées par la relance de la croissance portugaise et la lutte contre la pauvreté. Un bilan fort (secoué juste par les deux échecs référendaires sur l’IVG et la régionalisation) lui permette d’obtenir un second mandat en 1999. Suite à l’échec des élections locales de 2001 il démissionne et se retire de la vie politique portugaise.

Il est indiqué comme candidat potentiel à l’élection présidentielle portugaise de 2006, candidature stoppée par sa nomination de la part de Kofi Annan au poste de Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCNUR), il occupera ce poste pendant deux mandats de 5 ans. C’est dans ce cadre qu’il a du faire face à ce qui est peut être la pire crise migratoire depuis la fin de la seconde guerre mondiale avec près de 4 millions de Syrien obligés de quitter leur pays. Il réforme son agence en réduisant le nombre de membres présent à Genève pour augmenter les membres présents sur le terrain et ainsi répondre à l’urgence.

Ce poste l’a rendu très sensible aux thèmes des Droits de l’Homme et lors d’un débat entre les candidats au poste il déclare « Je suis totalement engagé parce que je sais ce que j’ai ressenti à la tête du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés pendant dix ans…Vous ne pouvez imaginer ce que c’est que de voir de tels niveaux de souffrance ». C’est cette particularité qui aurait pu être un frein à sa nomination car la Chine et la Russie sont très froides en ce qui concerne ces sujets.

Sa nomination officielle ne date que du 14 octobre dernier mais on savait depuis plusieurs jours qu’il allait être nommé. C’est l’article 47 de la Charte des Nations Unies qui détermine la nomination du Secrétaire Général en deux parties: la recommandation du Conseil de Sécurité suivie par la décision de l’Assemblée générale. En règle générale, le Conseil ne présente qu’un seul candidat et le choisit lors d’une réunion privée. Cette sélection est sujette au veto d’un membre permanent du Conseil. Le Conseil de Sécurité est composé de 15 membres dont cinq permanents: Chine, Etats-Unis, Fédération de Russie, France et Royaume-Uni. Les états non membres peuvent être conviés à participer à une discussion de questions soumises au Conseil et qui concernent l’état. L’Assemblée Générale quant à elle représente tous les états membres des Nations Unies avec une voix par état. Après la nomination du nouveau Secrétaire Général, son mandat dure cinq ans et peut tout à fait être renouvelé.

Antonio Guterres quant à lui a été nommé rapidement. Le Conseil a montré un signe d’unité notamment en s’adressant à la presse (les ambassadeurs américain et russe se sont présentés côte à côte) bien que tous les pays européens n’aient pas montré leur soutien comme l’Allemagne. Guterres prend la place du sud-coréen Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU depuis presque 10 ans. Le dernier européen à occuper ce poste fut l’autrichien Kurt Waldheim qui vit sont deuxième mandat se terminer en 1981. Lors de son discours de nomination le jeudi 14 octobre dernier, le nouveau Secrétaire Général a mis un point d’honneur sur la lutte contre le terrorisme et le populisme. Ces deux thèmes ainsi que les différentes crises mondiales actuelles font de ce mandat qui débutera le 1er Janvier 2017, un défi considérable et attendu.

Natacha DA ROCHA – Marina DOS SANTOS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s