Eurovision_Song_Contest_2016_logo.svg

Good evening Europe!

C’est ainsi que samedi 14 mai 2016 a débuté, comme tous les ans, le festival de l’Eurovision de la chanson. Cette année c’était au tour de la Suède d’accueillir le concours, grâce à sa victoire de l’an dernier avec Måns Zelmerlöw et sa chanson Heroes, que nous avons pu souvent écouter sur les ondes françaises.

Ce spectacle a également fait le bonheur de plusieurs artistes comme Julio Iglesias, Abba, Roxette ou encore Céline Dion connus mondialement.

Chanson et construction européenne

Ce que les jeunes générations ne savent peut-être pas, c’est que la création de ce festival est directement rattachée à l’histoire de la construction européenne. En effet, en 1950, on cherche un moyen pour réunir les peuples européens et c’est ainsi que nait l’idée du festival de l’Eurovision. Cependant, sa première édition ne verra réellement le jour qu’en 1956. 

Le concours de chanson se fonde sur le concept italien du très connu festival de la musique de Sanremo. Ainsi les pays européens pionniers du concept sont appelés à présenter tous les ans un représentant qui sera soumis aux votes des autres pays. Ce festival s’est transformé avec les changements du continent européen: les pays de l’ex-Union Soviétique ont petit à petit rejoint la compétition jusqu’à en arriver, aujourd’hui, à défier toutes les frontières et intégrer au concours notre voisin… l’Australie!

L’Eurovision, c’est politique

Mais ce qui a provoqué le vrai tournant pour cette compétition et en a fait un phénomène international – cette année pour la première fois l’Eurovision était visible aux US et en Chine – est sans doute sa période kitch. Vous voyez Lady Gaga?! et bien à l’Eurovision c’est un peu cela tous les ans! Et c’est ce « je ne me se prends pas au sérieux » qui attire chaque année des millions de téléspectateurs devant leurs écrans de télévisions.

Même si nous avons à chaque fois droit à la polémique type « l’Eurovision c’est politique », il est tout aussi juste de souligner à quel point ce festival permet un rapprochement car l’impossibilité de voter pour son pays signifie que le téléspectateur est appelé à donner son avis sur la performance, le chanteur, le costume, d’un autre pays, et c’est à ce moment-là que l’hilarité commence!

On n’est d’ailleurs pas obligé d’aimer ou ni de soutenir son propre pays. On peut tout à fait se sentir ému, attiré, enchanté par la prestation d’un autre pays. Cela participe d’ailleurs à la magie de l’Eurovision. 

La course à la performance la plus extravagante nous donne ainsi des personnages comme Conchita Wurst, les mémés Russes, la Heavy Metal Band finlandaise et tant d’autres personnages inoubliables. Et c’est aussi cela que les gens recherchent en regardant l’Eurovision.

Cette année c’est l’Ukraine qui l’a emporté suite à un tête à tête final avec sa rivale et non moins voisine, la Russie. Et même si chacun sait ce que Vladimir pense de ce résultat, l’Europe, dans tous les cas à donné son avis!
La France quant à elle a réussi à se classer dans le top 10, en arrachant la sixième place. Amir, son représentant met ainsi fin à une longue malédiction.

606x340_332712
Jamala, hier soir

Eurovision rime avec réunion

Oui, l’Eurovision est probablement la fête que l’Europe mérite, la seule jusqu’à présent à réunir tous les citoyens européens le temps d’une soirée et à les rapprocher les uns des autres par le biais d’un écran télé.

Dans des périodes difficiles l’Eurovision nous apprend que ne pas se prendre au sérieux est important, que critiquer les performances un samedi soir en visio-conférence avec des amis ou de la famille éparpillés dans  l’Europe entière nous permet aussi de passer une excellente soirée.

Oui, l’Eurovision c’est l’exemple parfait de ce que l’Europe devrait être: une Union sans frontières.

(Cependant, avec l’Australie comme participante,  on va tout de même un peu loin dans le concept de frontières ouvertes!)

Longue vie à l’Eurovision!

Natacha DA ROCHA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s