Durant l’été, une étudiante du Master a effectué son stage à l’Académie européenne de Berlin. Elle vous livre ses impressions sur cette capitale européenne pas comme les autres.

9160[Untitled

Quand on parle de Berlin avec la génération de nos parents et encore plus avec celle de nos grands-parents, c’est souvent l’image d’une ville grise, plutôt austère, et surtout marquée par l’Histoire qui ressort. Pourtant, le Berlin d’aujourd’hui est tout autre. C’est une ville moderne, verte, aérée, pleine de vie et de surprises. Une capitale européenne où il fait bon vivre. Loin du stress de certaines de ses consœurs européennes, Berlin est plus calme, faite de longues et larges avenues, de grands parcs dans lesquels on se sent comme en pleine forêt (40% de la superficie de la ville est recouverte d’espaces verts !), de lacs aménagés pour la baignade, et se caractérise par sa propreté.

Malgré cela, on ne peut pas vraiment dire de Berlin qu’elle est belle, tout du moins au premier abord. C’est une ville dont le charme se découvre, s’apprivoise. Comme le chante Peter Fox, célèbre rappeur berlinois dans son titre en hommage à sa ville „Schwarz zu Blau“ (du noir au bleu) : „Guten Morgen Berlin(…), Du bist nicht schön und das weißt du auch, doch wenn die Sonne geht gerade auf, ich weiß (…), dass ich dich zum Atem brauch…“ (Bonjour Berlin (…), Tu n’es pas belle et tu le sais bien, pourtant quand le soleil se lève, je sais bien (…) que j’ai besoin de toi pour respirer…). C’est cette idée d’une ville presque virale : quand on apprend à la connaître, on ne peut plus s’en passer ! Il y règne une atmosphère particulière, fruit de la diversité qui la caractérise. En effet, les amoureux d’une architecture harmonieuse et raffinée n’y trouveront pas aisément leur bonheur. Berlin est très diverse, aussi bien dans l’architecture que dans les ambiances des différents quartiers ou dans la population.

C’est une ville « multikulti » (multiculturelle) avec une large population de jeunes expatriés venant de toute l’Europe et au-delà. Berlin attire, Berlin est tendance, Berlin est jeune. Et en effet, il s’agit bien d’une ville européenne jeune qui se construit, déconstruit et reconstruit encore et toujours (où qu’on soit, impossible de ne pas apercevoir au moins une grue aux alentours) 25 ans après la chute du mur qui la séparait. Son histoire est d’ailleurs très présente, elle se voit et se sent. C’est ce passé qui fait d’elle une ville si libérale, si tolérante et si avant-gardiste. Il est à noter que le faible coût de la vie est également un élément majeur de son attractivité et de son succès. A Berlin, on ne trouve pas de banlieues pauvres, les loyers sont abordables dans la ville et le processus de gentrification n’est pas encore réellement à l’œuvre. Malheureusement, au vu de l’augmentation de l’immobilier ces dix dernières années, il est à craindre que cela se produise très prochainement.

Quoiqu’il en soit, profitons-en, cela n’est pas encore le cas ! On trouve d’ailleurs encore à Berlin nombre de lieux vierges ou abandonnés. Pour un parisien par exemple, cela semble plutôt surprenant et on se demande régulièrement pourquoi un immeuble flambant neuf n’a pas encore rempli ce « champ » en plein centre-ville. Ce n’est pas là l’esprit de Berlin, apparemment. Un exemple marquant est l’aéroport de Tempelhof qui se trouve au cœur de Berlin. Ouvert en 1923, il a cessé toute activité en 2008. En 2010, alors qu’on émettait l’idée d’y construire un centre universitaire ou bien un centre culturel, il a été décidé sous la pression des berlinois que cet espace de 368 hectares (plus grand que Central Park à New York) deviendrait un espace public, un parc où l’on pourrait faire du roller, du cerf-volant, des barbecues, ou encore jardiner dans un potager collectif pour la somme de 1 euro. Bref, un espace de liberté. D’autres lieux témoignent de cet esprit. La Revaler Straße notamment est un lieu de fête très connu où l’on pourrait aisément se croire dans un bidonville : il s’agit de friches industrielles reconverties en boites de nuit dans une ambiance très underground et festive.

Speaking of which, ou plutôt Da wir gerade davon reden, les berlinois savent faire la fête, pas de doute ! Tout commence par une bonne bière dans un bar sympa ou à un concert, se poursuit dans un club aux alentours de 1 ou 2 heures du matin puis s’achève vers 6 heures par un savoureux bretzel  (les courageux enchaineront sur les clubs restant ouverts en continue le week-end). Les soirées berlinoises sont réputées, et à juste titre : on trouve de la bonne musique, des lieux magiques et une ambiance relax, sans prise de tête. D’ailleurs pas besoin de passer une heure devant le miroir avant de sortir, de revêtir sa plus belle robe ou de chausser ses plus hauts talons, un jean et des baskets feront amplement l’affaire. C’est là l’esprit entspannend (relax) de la capitale, elle fourmille d’endroits tranquilles pour passer de bons moments, des bars-plage au bord du Spree, des Biergarten (jardins de la bière) au bord d’un lac ou encore des rues familiales où acheter ses produits bios, sans parler des nombreux restaurants où l’on trouvera toujours des options végétariennes. En effet, Berlin est une ville où être végétarien ou même vegan n’est absolument pas un problème et bien moins difficile qu’ailleurs, c’est à la fois une réalité ancrée et une tendance allant avec le mode de vie alternatif très présent et en vogue.

En somme, Berlin possède tellement de facettes qu’elle saura séduire tout un chacun. Nul doute qu’elle ne vous laissera pas indifférent si vous sortez des sentiers touristiques, qui, bien qu’intéressants, ne sont pas à eux seuls représentatifs de cette ville surprenante. Alors tous à vos sacs à dos ! „Hallo/Tschüss/Bitte/Danke“ (Bonjour/Au revoir/S’il vous plait/Merci), vous êtes prêts !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s